27 février 2010

Premières lectures, premières critiques...

Lu sur les Chroniques de l'Imaginaire : " Qu'il est agréable de pouvoir lire un livre dans la langue de rédaction, et non en traduction. On peut ainsi apprécier la langage à sa juste valeur. On ne saurait saluer assez donc Arthur Ténor, auteur français de livres pour la jeunesse, qui arrive à développer de manière ludique et simple des thèmes aussi ardus que la physique quantique et la politique, et qui arrive à en faire quelque chose d'accessible et d'intéressant. Il met sur pied toute une organisation et une science qui rendent possible ce type de voyage. Et quelle riche idée puisque cela lui permet de rassembler dans le même roman un vampire, un univers elfique et un détective reconnu. L'écriture est sobre, agréable, et l'histoire prenante. Bref, Sur les terres du Comte Dracula est un vrai moment de détente et une lecture agréable à tous points de vue. " Ecrite par Pantalaimon http://climaginaire.joueb.com/news/sur-les-terres-du-comte-dracula-les-voyages-extraordinaires

Lu sur 123Loisirs.com http://123loisirs.com/Sur-les-terres-du-comte-Dracula.html

" Thédric est un héros attachant et qui bien que possédant des capacités surdéveloppées n’en reste pas moins humain dans ses réflexions et sa façon d’aborder les épreuves. L’intrigue de ce roman est bien menée et le lecteur aura plaisir à suivre les nouvelles aventures de Thédric. Ses voyages à travers des univers fantastiques de la littérature sont un bon prétexte pour inciter le lecteur à s’intéresser à des romans « grands classiques » comme Sherlock Homes de Sir Arthur Conan Doyle. "

Lu sur choisirunlivre.com : " Le fil conducteur aux multiples ramifications de ce roman demande de la part du lecteur une attention soutenue afin de se repérer entre les personnages, les notions d'imaginaire et de physique quantique qui permettent d'y pénétrer, et les organismes qui gravitent autour de l'exploration de ces infinimondes. Dans ce récit, aux nombreux et imprévisibles rebondissements, les éléments fantastiques ont la primeure mais l'inclusion de notions psychologiques renforce la complexité de l'intrigue. On découvre ainsi que l'attachement de Clara pour Dracula est lié aux relations conflictuelles qu'elle entretient avec son père, qui ne se résoudront que grâce au pardon qu'ils se donnent. Ce volume, le quatrième de la série des voyages extraordinaires, peut être lu de manière indépendante. Cependant les multiples références aux ouvrages précédents ou à des livres de la littérature classique (Sherlock Holmes, Dracula) ainsi que le vocabulaire soutenu peuvent être rébarbatives pour le lecteur non initié. "

Lu sur Info Magazine : http://www.yakinfo.com/article/sujet-13775,rentree-litteraire-d-arthur-tenor.html

" Rentrée littéraire d'Arthur Ténor

Le ténor bellerivois du livre jeunesse anime le mois de février à grands coups de mystères et d'aventures fantastiques avec la sortie du 4ème opus de " L'Elfe au Dragon " et " Sur les terres du comte Dracula ".

Les jeunes lecteurs d'héroic fantasy auront un mois de février bien chargé. Arthur Ténor leur a concocté deux romans truffés de rencontres fantasmagoriques, d'aventures angoissantes et d'intolérables suspens !
Pour les plus jeunes, le 4ème tome des aventures de Kendhill est enfin dans les kiosques. " L'Elfe au dragon- Au funeste pays des Oraclidès " est tout aussi prometteur que les épisodes précédents. Le jeune héros se retrouve cette fois-ci confronté à un problème majeur : son manque d'habileté pour les combats à l'épée. Du coup, il se rend au royaume Xerskès pour y suivre un entraînement intensif. Là-bas, les fines lames lui font passer des épreuves aussi épuisantes les unes que les autres, mais font de lui, un véritable guerrier. Un qualité nécessaire qui lui permettra d'affronter vaillamment les problèmes qui se profilent à l'horizon. Mais, Kendhill approche du but, bientôt, il en apprendra davantage sur ses origines.
Arthur Ténor offre également à ses lecteurs un nouveau " voyage extraordinaire ", dans l'univers du fameux et redoutable comte Dracula. Thedric Tibert, spécialiste des transferts quantiques au cœur des différentes dimensions de l'imaginaire humain avait pourtant décidé de prendre sa " retraite ". Seulement, rattaché à l'Unité de Surveillance et d'Exploration de l'Imaginaire, département militaire de l'ONU, il ne peut refuser une nouvelle mission. Une mission qui s'avère encore plus dangereuse que les précédentes. Il doit retrouver une diplomate, qui se trouve être la fille chérie du président de la Banque Mondiale, captive du Comte Dracula. Seulement, une fois sur place, il découvrira avec stupeur que le morbide Vlad III l'Empaleur n'est pas si monstrueux qu'il y paraît.
L'auteur bellerivois livre deux nouveaux ouvrages captivants publiés aux éditions Plon Jeunesse et Seuil Jeunesse, à lire sans modération.
M.M "

Posté par voyageextra à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Premières lectures, premières critiques...

Nouveau commentaire